Flaubert et la caricature : l’exigence de la modernité

Thierry Poyet

Université Clermont Auvergne , France

Résumé

Quelquefois caricaturé par ses contemporains, Flaubert suscite les réactions dans l'outrance, lui qui ose dans sa Correspondance abonder dans la caricature selon ses humeurs et ses opinions en excellant dans l'hyperbole et l ’emphase. Un mot de son cru le résume : « hénaurrrme ». Au demeurant, ses personnages les plus mémorables sont des caricatures : de l'amour avec Emma, de la bêtise avec Bouvard et Pécuchet, de la bonté avec Félicité d'Un Cœur simple… Dans la fabrique flaubertienne, l'incarnation est intrinsèquement liée à la déformation, elle-même dégradée en parodie. Car la caricature chez Flaubert est partie prenante d'une pensée nihiliste : le romancier participe d'une déconstruction généralisée de la société bourgeoise par une caricature évidemment politique même si l'écrivain se défend d ’utiliser l'œuvre comme une tribune, au nom de l'autotélisme de l'art. Au fond, c'est la modernité de Flaubert qui justifie le goût et l'usage de la caricature.

Mots-clés :

Flaubert, réalisme, engagement, modernité littéraire

Baudelaire, Ch. (1976). Œuvres complètes. T. 2. C. Pichois (éd.). (p. 525-543, p. 544-563 et p. 564-574). Paris : Gallimard.

Dufour, P. (1993). Flaubert ou la parole du Pignouf. Vincennes : Presses Universitaires de Vincennes.

Flaubert, G. (1973-2007). Correspondance. T. I (1973), T. II (1980), T. III (1991), T. IV (1998), T. V (2007). J. Bruneau – et Y. Leclerc pour le tome V (éd.). Paris : Gallimard.

Flaubert, G. (2005). Vie et travaux du R. P. Cruchard et autres inédits. M. Desportes et Y. Leclerc (éds.). Mont-Saint-Aignan : Publications des Universités de Rouen et du Havre.

Goncourt, E. et J. de. (1989). Journal. Mémoires de la vie littéraire. R. Ricatte (éd.). Paris : Robert Laffont.

Guinand, C. (2015). La caricature littéraire : L ’Éducation sentimentale de Flaubert. Quêtes littéraires, 5, 65-77. https://doi.org/10.31743/ql.239

Kinouchi, T. (2014). La mémoire des images dans L ’Éducation sentimentale, Flaubert [En ligne],
11 | 2014, mis en ligne le 17 octobre 2014. http://journals.openedition.org/flaubert/2256

Landvogt, A. S. (2006). Caricature et citation : l ’exemple de Madame Bovary. Dans J. Bem et U. Dethloff avec la coll. d ’A. Barjonet (textes réunis par), Nouvelles lectures de Flaubert. Recherches allemandes (p. 110-129). Tübingen : Gunter Narr Verlag.

Lo Feudo, M. (2013). Penser le rire au XIXe siècle à travers les histoires de la caricature. Dans A. Vaillant et R. de Villeneuve (dirs.), Le rire moderne (p. 332-333). Paris : Presses Universitaires de Paris Ouest.

Poyet, T. (2021). Le scandaleux sans scandale. Au bonheur du tout-dire chez Flaubert épistolier. Dans É. Le Calvez (dir.). Flaubert et le scandale. Paris : Éditions Passages. (sous presse).

Poyet, T. et Colotte, F. (2021). Flaubert ou l'œuvre muse. Paris : Kimé, (chapitre 3 : « Flaubert personnage romanesque »). (sous presse).

Sartre, J.-P. (1945). Présentation. Les Temps Modernes, n° 1, 1er octobre 1945.
Download

Publié
2020-12-30


Poyet, T. « Flaubert Et La Caricature : L’exigence De La Modernité ». Quêtes littéraires, nᵒ 10, décembre 2020, p. 66-77, doi:10.31743/ql.11533.

Thierry Poyet  thierry.poyet@uca.fr
Université Clermont Auvergne https://orcid.org/0000-0002-1912-6645



Licence

Les articles de la revue sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Licence Agreement [EN]