"Słodkie imię miłosierdzia" Cezariańska koncepcja dialogu miłosierdzia niebiańskiego z ziemskim


Abstract

Dans les homélies de saint Césaire d'Arles (470-542) on trouve la doctrine de la miséricorde de Dieu et celle de l’homme. En utilisant la terminologie propre de Cesaire, l’auteur de l’article le nomme "la conception du dialogue entre la miséricorde terrestre et la miséricorde celeste". La doctrine de Cesaire est une synthèse presentée a l’aide de simple langage homilétique. Elle est enracinée profondement dans l’Evangile et inspirée par les théologiens principaux de l’époque patristique - Origène et saint Augustin.

Les traits caractéristiques et originaux de cet enseignement théologique et pastorale de l'êveque d’Arles sont suivants:

l) Deux genres de la miséricorde - terrestre et celeste – sont indivisibles et dépendent l’un de l’autre.

2) La miséricorde divine (celeste se réalise entièrement dans la personne de Jésus Christ ou même s’identifie avec Lui.

3) Le Fils de Dieu poursuit avec l’homme son spécifique dialogue de miséricorde, en lui offrant le pardon des péchés. L’homme doit repondre à la proposition de Dieu par le témoignage de la miséricorde terrestre. La réalisation définitive de la miséricorde divine envers l 'homme, qui aura lieu au ciel, depend de la valeur de cette réponse.

4) La miséricorde humaine (terrestre) par rapport aux autres personnes se manifeste à la façon soit materielle (bonne) soit spirituelle (meilleure). Mais le destinataire principal de cette miséricorde est Jesus Christ même, qui est toujours présent dans les hommes qui sont dans le besoin, et ce Lui qui est la personnage centrale du dialogue de la miséricorde.

5) La misericorde n’abolit jamais la justice. Tous les deux doivent se compléter réciproquement.

6) Le dialogue entre la miséricorde terrestre et la miséricorde celeste a la dimension christocentrique et n’est jamais un contrat commercial, dans lequel il faut donner quelque chose pour recevoir une autre chose. L’accent est posé sur la rencontre personnelle de l’homme avec Dieu et avec des autres personnes, dans lesquelles Dieu habite. En conséquence les bommes qui participent à ce dialogue obtiennent dignité particulière. Tous sont les destinataires de la miséricorde celeste et tous se reneontrent dans le Christ. Chaque homme - riche et pauvre, prêtre et laique - est appelé à accomplir sa propre mission, dans laquelle il est irremplaçable. Si l’homme retrouve dans lui-même et dans ses prochains la présence du Christ, s’il comprend la promesse divine du pardon des péchés et s’il accepte l’invitation au dialogue, il peut avoir l'espoir justifié de rencontrer au ciel le Christ - unique et vraie Misericorde.



Published : 2003-01-14


Szram, M. (2003). "Słodkie imię miłosierdzia" Cezariańska koncepcja dialogu miłosierdzia niebiańskiego z ziemskim. Verbum Vitae, 3, 213-232. https://doi.org/10.31743/vv.1960

Mariusz Szram  naporus@gmail.com




Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NoDerivatives 4.0 International License.

Authors who publish with this journal agree to the following terms:

(1) Authors retain copyright and grant the journal right of first publication with the work simultaneously licensed under a Creative Commons Attribution License (CC license Attribution-NoDerivatives 4.0 International) that allows others to share the work with an acknowledgement of the work's authorship and initial publication in this journal. 

(2) Authors are able to enter into separate, additional contractual arrangements for the non-exclusive distribution of the journal's published version of the work (e.g., post it to an institutional repository or publish it in a book), with an acknowledgement of its initial publication in this journal.

(3) Authors are permitted and encouraged to post their work online (e.g., in institutional repositories or on their website) prior to and during the submission process, as it can lead to productive exchanges, as well as earlier and greater citation of published work (See The Effect of Open Access).